présentation

  1. C’est un atelier
  2. C’est un lieu imparfait
  3. Ça n’est pas selon moi un blog, un bloc-notes, un journal intime ou un carnet de terrain, même si les lecteurs sont libres de le regarder ainsi s’il leur plaît
  4. C’est un lieu où les textes, choses, objets, sont régulièrement retapés, révisés, peaufinés, appauvris, améliorés, supprimés, amputés, refaits, raturés, réagencés
  5. Par conséquent, chaque texte a une infinité de versions toutes aussi légitimes les unes que les autres
  6. Ça n’est pas un puzzle
  7. C’est plutôt un collage
  8. Il y a un espace consacrés aux “trucs”, où j’expose les choses diverses que je fabrique. Il contient des objets ayant rencontré une certaine forme d’achèvement
  9. C’est un lieu à l’écoute de ce qu’on en dit
  10. C’est un lieu silencieux
  11. C’est un espace qui trouvera certainement sa cohérence après de longs atermoiements
  12. C’est un espace d’inachèvement, par conséquent, c’est un espace de vulnérabilité
  13. Mais ça n’est pas un espace intime
  14. C’est un espace d’essai et d’erreur
  15. C’est un lieu d’exposition mais ça n’est pas un lieu de monstration ou de valorisation (en tout cas je ne crois pas)
  16. C’est un espace de distraction et de repos
  17. C’est ma chambre à coucher.

:

baiser volé

A peine,
…….subtilement,

……. ……. ……. ……. ……. ……. là,

……. ……. ……. et ……. ……. ……. ……. ……. ……. là,

…….……. ……. ……. là,

comme c’étaient. les étoiles quand en
……. ……. …….avait le ciel l’été

en Bourgogne
……. étoiles sanguines …….. ainsi j’y pouvais
lire en y passant le doigt
…. sagement .

Ce silence . est une jeune main

…. lui
…. …. …. …. et …. ….
…. ….

comme le ciel …….. large de Bourgogne
……. ……. main

ta main où je promène encore …… …….l’haleine baillée du premier matin
…. le faux baiser…………

ta main où la mienne……tandis que l’aube humide s’étire …… se
…… devine
….. …… se devine
…… …. .. se sug-
-gère
ta main comme un mot sur le bout de la langue
. évite en tou-
-chant
…… …… ………

A peine,
…….subtilement,

……. ……. ……. ……. ……. ……. là,

……. ……. ……. et ……. ……. ……. ……. ……. ……. là,

…….……. ……. ……. là,

……. ……. ……. ……. ……. ……. ……. ……. ……. …….ta main j’y ai vu la grande Ourse ainsi que dans l’eau
……. ……. ……. ……. ……. ……. ……. ……. ……. ……. ……. ……. crue
……. ……. ……. ……. ……. ……. ……. ……. ……. ……. ……. ……. ……. d’un lac
……. …………… ta main de bleu mais matin rouge. ça n’était: plus déjà :

……. ……. ……. …….. La tienne

I-1

Le temps subtil entonoir
Où noirs des sables inutiles
Glissent inutilement

Pause

Délicieux silence s’écoute comme une musique