Ligne claire

12 juin 2022

pouvoirs (1)

on parle souvent de l’impuissancepolitiquedes dominés les dominants font les choses le temps et l’espace définissent les règles du jeuils ont des ressourcesdes positions de pouvoiralors en toute logique ils peuvent imposer leur volonté leurs volontés à ceux dont les volontés seraient prises aux…

17 mai 2022

C’est le printemps

C’est le printemps complètement Le milieu précisément le printemps des odeursdes lumières des phéromonesdes nuits parsemées d’ombresdes soirs  en manches courtesdu sommeil inutile de la gaité permisele soir en redemande tous les jours à demainles aisselles des jours rivières souffle court je suis si…

30 avril 2022

devenir trop savant

au bout de combien de livres                                                            lus devient-on soit même un ? livre lu ¿…

4 mars 2022

دخلت باريس

دخلت باريس أنا أدخل من البابفتح الباب مثلقلب مائلدخلت باريسكما في مكانبدون شمسبلا روحبلا قلبقلب قاس وباردبرد قاسي قاسيقلب بارد بلا قلببرد باقيةالأبراج العالية لم تعد تثير إعجابيعمارات البيوتمظلمةهناك القليل من الضوء.

10 octobre 2021

présentation

C’est un atelier C’est un lieu imparfait Ça n’est pas selon moi un blog, un bloc-notes, un journal intime ou un carnet de terrain, même si les lecteurs sont libres de le regarder ainsi s’il leur plaît C’est un lieu où les textes, choses,…

28 août 2021

Liste

Il y a des mots dont on fait un usage trop abondant, parce qu’ils convoquent des imaginaires efficaces. Ils permettent la formation de lignes mélodiques entêtantes, sensées, parlantes. Or, écrire de la belle littérature, c’est peut-être explorer des combinaisons harmoniques, rythmiques, qui semblent d’abord dérangeantes. D’un texte, il m’arrive parfois de vouloir aggraver les défauts remarqués par mes relecteurs, d’avantage que de les corriger, comme si c’était dans ces anfractuosités, ces maladresses, ces fautes, que se trouvait la possibilité d’une littérature nouvelle.

18 janvier 2021

Ele

Ele se lève lente. Le soleil passe en biais sur son visage et le divise en deux parties égales, en fait un papier plié, une orange coupée au centre.Tout dans la pièce paraît disposé arbitrairement et pourtant tout à fait à sa place. Et…

14 janvier 2021

Algérie lointaine

Algérie lointaine n’est plus à portée de mainN’est plus à portée de piedsN’est plus à portée d’œilNi à portée d’eurosElle est pourtant encore juste de l’autre côté du jardin il suffit de lever la tête pour la voirEtendre ses lignes coupées au ciseau Sous…

30 juillet 2020

I-1

Le temps subtil entonoirOù noirs des sables inutilesGlissent inutilement

15 mai 2020

Pause

Délicieux silence s’écoute comme une musique

27 mars 2020

Souvenir de la ville d’A.

Le soir est tombéComme une mèche bruneSur le blanc front de merDe la ville d’A.L’air marin remue sa mècheLe chat errant lèche ses griffesLe sang du rat mort a séchéL’orage attendQuoi ?Pour tomber Le pluie fine me donne froidJe passe une nuit clandestineTourne sur…